Portraits

« Si on se lève tard le matin, midi est vite arrivé »

Daniel Mercier, doyen de l’association Générations Mouvement de Dollon, continue à prendre en mains les rênes de sa vie

Daniel Mercier m’accueille dans son salon, où un feu agréable crépite dans la cheminée. Il me fait goûter un excellent Calvados fabriqué par son père en 1947 et versé d’une bouteille réalisée à l’ancienne verrerie de Dollon.

Sa journée a commencé depuis longtemps : il se lève tôt, prend un bol de chocolat, de la confiture… puis se consacre à ses fleurs, son potager, les courses, la maison.

Daniel est né à Dollon en 1932 et y a toujours vécu. Il a d’abord travaillé en tant que menuisier.

20221103 153814 redimensionne

Mais il s’ennuyait et voulait être son propre patron. Il a donc changé complètement de métier et repris dans les années 70 le fonds de commerce de la « Cidrerie du Père Ernest » situé rue de la Gare. Il y produisait jusqu’à 300 000 l de cidre par an qu’il chargeait dans des tonneaux de 110 l. Puis, il montait à Paris où il commercialisait sa production auprès d’une clientèle composée de plus de 600 particuliers.

26 ans au service de la commune
Et comme si ce métier de gérant à temps plein n’était pas suffisant, il faisait partie de l’équipe municipale pendant 26 ans, assurant deux mandats en tant que conseiller et deux mandats comme adjoint au maire. C’est de là que vient son extraordinaire connaissance de la commune de Dollon et des 53 km de chemins communaux. Cela lui plaisait bien de s’occuper de la commune, « même si ce n’est pas facile quand on est en activité », rajoute Daniel. Après l’arrêt de ces mandats il retrouvait davantage de liberté, au grand plaisir de sa femme, notamment pour voyager, en Corse, dans les pays Balkans, en Norvège, en Afrique du Sud … ils n’ont pas attendu la retraite pour faire ces voyages. Daniel était par ailleurs un des premiers, avec l’ancien maire de Dollon, Roland Pitard, à entretenir la relation avec Wagenfeld, ville jumelée choisie par le canton. « Ce n’était pas évident d’arriver dans une famille sans parler un mot d’Allemand. » se souvient-il. 

Un joueur passionné de pétanque
Auparavant, son travail et ses responsabilités dans la commune ne lui laissaient pas de temps pour jouer aux boules. Daniel s’est rattrapé depuis. S’il vous confie « Aux boules, je suis un petit joueur » ne le croyez pas - il est toujours un redoutable pointeur.  Saviez-vous qu’il a réalisé le premier terrain de boules avec des copains ?  C’est son bonheur de jouer à la pétanque. Cependant, l’âge se faisant sentir, il est dur de monter l’allée du parking jusqu’au terrain et de jouer plusieurs parties toute une journée. Daniel est le doyen : Le jour où il sentira qu’il gêne les autres joueurs il s’arrêtera. « C’est décidé. »

« La chasse, c’est un art »
Une autre de ses passions, c’est la chasse. Il a commencé avec son frère il y a plus de 70 ans. Aujourd’hui il chasse dans un petit groupe de copains, dirigé par son fils Dany.

Maison fleurie et grand potager
Il continuera à s’adonner à l’entretien de sa maison et de son jardin. Il y a quelques années, Daniel a reçu le 4ème « Prix fleurissement régional » : le comité, passant devant sa maison, a vu que c’était bien fleuri et avait pris en photo l’entrée de sa maison. Daniel a eu la bonne surprise de trouver l’annonce de ce trophée dans le journal. Jardiner, c’est toujours son plaisir. Dans son (très grand) potager, on trouve des carottes, navets, choux, poireaux … avec lesquels il se prépare régulièrement un potage. Il a appris à faire la cuisine, les gâteaux, à entretenir (seul !) la maison, après le décès de sa femme.
Daniel est content de sa vie. Il est son maître et fait ce qu’il veut, c’est un père heureux et fier de ses enfants Jacky, Dany et Sophie. Le jour où il ne pourra plus rester tout seul dans sa maison il partira dans une institution. Toutefois, comme pour tout dans sa vie, il préfère choisir le moment plutôt que de le subir : « C’est comme ça ».

Commentaires

  • DROUIN ELSA et DANY
    • 1. DROUIN ELSA et DANY Le 15/01/2023
    Félicitations aux membres responsables de GENERATION MOUVEMENT de DOLLON .
    Beaucoup d'associations pourraient prendre modèle, ne serait qu'au niveau du nombre de réunions du conseil d'administration avec à chaque fois des compte-rendus et dans un délai très très bref.
    Le site est très bien fait , clair : bravo à CORNELIA ( sans parler de son dévouement pour animer l'animation informatique.
    Le portrait de Daniel MERCIER est également bien fait , complet .
    Continuez à bosser ainsi , bon courage et réussite à vos organisations.
    Amicalement

Ajouter un commentaire